Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Le patrimoine maritime : une notion relativement récente

Liée à l’émergence de patrimoines connexes comme par exemple le patrimoine industriel, on trouve la définition suivante :
« Le patrimoine maritime comprend l’ensemble des éléments matériels ou immatériels liés aux activités humaines qui ont été développées dans le passé, récent ou plus lointain, en relation avec les ressources et le milieu maritimes. »

Le patrimoine maritime comprend l’ensemble des éléments matériels ou immatériels liés aux activités humaines qui ont été développées dans le passé, récent ou plus lointain, en relation avec les ressources et le milieu maritimes. »

Ces éléments sont « reconnus par les groupes sociaux » et sont liés à « différentes échelles géographiques ». À ce « patrimoine culturel », on peut associer le « patrimoine naturel » comme le fait la Convention du patrimoine mondial (1972) de l’ UNESCO.

À titre d’exemple, citons quelques éléments typiques faisant partie d’un tel patrimoine :

  • Des infrastructures ayant une histoire particulière ou participant de manière active au « paysage maritime » (par exemple : de nombreux phares ou marques de signalisation maritime, des ensembles portuaires, des fortifications côtières).
  • Des bateaux préservés lorsqu’ils arrivent en fin de vie, voire reconstruits. Ils peuvent ainsi symboliser un type de construction (comme l’Hermione) ou un type de navire disparu (comme le Dreknor).
  • Des techniques ou traditions, qui sont préservées sur les navires écoles et dans les marines nationales.
  • Des animaux, emblématiques du monde marin tel les baleines, ou des végétaux, tel le goémon et leur exploitation sur le littoral breton par les goémoniers.

Depuis le début des années 1990, la revue Le Chasse-Marée organise, périodiquement en France, un Concours national du Patrimoine maritime visant à encourager des opérations de sauvegarde ou de valorisation d’un élément du patrimoine maritime français, ainsi qu’à faire connaître son importance.
L’édition du concours de 1992 fut un succès sans pareil, un élément déclencheur jusqu’à aujourd’hui inégalé, une prise de conscience liée à l’intérêt pour les générations présentes et futures de sauvegarder toujours, de réhabiliter parfois.
Si la notion de patrimoine maritime est récente, elle colle à l’air du temps : conserver, transmettre, respecter, restaurer, prolonger… Qui plus est, quel meilleur ciment que cette thématique pour réunir des générations différentes autour de projets communs, souvent avec la finalité d’un loisirs partagés, en navigation principalement ?

Pas de Commentaires à “Le patrimoine maritime : une notion relativement récente”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Maryse |
pleurer ça fait du bien |
naturelle06 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Côte d'Ivoire - Opinions - ...
| Sous la toile de mon tipi ...
| FRANCISKKOESPERANTO